ALLER SUR LE SITE DU PAYS FLÉCHOIS

Sentier du Hameau des Cartes avec « Hirunda »
5 26 BORNES

ÉCOUTER

TÉLÉCHARGER LE PLAN DU PARCOURS

Un bois, des prairies, des haies, l’endroit rêvé pour un oiseau qui chasse la nuit : le Hibou Moyen Duc. De février à mars, vous pouvez entendre ici même son chant pendant la période nuptiale. L’observer ? Pas si facile, car le Moyen Duc mise tout sur son plumage mimétique des écorces d’arbres pour passer inaperçu. Néanmoins, vous pourrez le détecter grâce aux pelotes de rejection qui tombent sous son arbre gîte. Les pelotes sont des boulettes contenant les os et les poils non assimilés des proies, boulettes que les rapaces dégorgent par le bec après leur digestion. 

D’une taille de 40 cm de longueur, une envergure d’un mètre pour un poids d’environ 250 g, il affectionne les conifères dans lesquels il peut se cacher toute l’année. Son territoire de chasse d’une surface d’environ 1km², lui permet de trouver bon nombre de petits vertébrés. Des mammifères avec en tête de liste : les campagnols mais aussi des musaraignes, des taupes, des chauves-souris, parfois des lapereaux ou belettes. Il peut aussi manger de petits oiseaux tels que des moineaux et des insectes.

Comment le distingue-t-on des chouettes ? Grâce à ses aigrettes sur la tête qui ne sont d’ailleurs pas ses oreilles d’ailleurs et grâce à ses yeux d’une couleur jaune orangé. 

Il niche dans le nid abandonné d’autres oiseaux comme par exemple ceux des corneilles, des pies mais aussi des buses ou des geais, voire même des écureuils.

Illustration : Hibou Moyen Duc (©CPIE) et Rapace (©François Cudennec)